Marie-Amélie Cogniet

Marie-Amélie Cogniet, Portrait de Madame Adélaïde d’Orléans, sœur du roi

Portrait de Madame Adélaïde d’Orléans, sœur du roi
1838
Huile sur toile, 65,5 x 54 cm
Musée Condé, Chantilly, France

Formée par son frère Léon Cogniet dont elle partage le goût pour la peinture, Marie Amélie Cogniet devient ensuite son assistante puis peintre à part entière. Elle expose au Salon de 1831 à 1843 et obtient une médaille de deuxième classe en 1833.
En 1830, Léon Cogniet ouvre un atelier privé dont elle dirige dès le début l'atelier de jeunes filles. Plus de soixante-dix femmes élèves sont répertoriées dans les livrets de Salons, dont beaucoup exerçaient véritablement comme artistes peintres. Parmi ces élèves, Nélie Jacquemart fut particulièrement reconnue, Félicité Schneider et Zoé-Laure de Châtillon ont également laissé derrière elles de belles œuvres.

Fermer ou index illustré