>

Anna-Geneviève Greuze

Anna Greuze, L'Enfant à la poupée

L'enfant à la poupée
Avant 1795
Huile sur toile, 47 x 38 cm
Musée du Louvre

Anna-Geneviève, née le 16 avril 1762 à Paris, est la fille méconnue du célèbre peintre Jean-Baptiste Greuze et de Anne-Gabrielle Babuty. Elle est aussi son élève et elle vit avec lui jusqu’à sa mort en 1784. Elle est peintre de scènes de genre et de portrait. Malheureusement la plupart de ses œuvres sont attribuées à son père. Dans L’enfant et la poupée Anne-Geneviève peint l’enfant mettant la main sur la bouche de la poupée pour que celle-ci ne dévoile pas un secret. Cette scène nous fait penser qu’elle pourrait avoir a été victime d’inceste. En effet, un thème récurrent chez Jean-Baptiste Greuze est la perte de la virginité qu'il dépeignait selon la symbolique de l’époque dans Le Malheur imprévu, Les œufs cassés, où il s’agit de jeunes filles, mais aussi dans La cruche cassée, Petite fille à l’oiseau mort, ou encore L'oiseau mort, il s’agit d’enfants. N’est-ce pas là le sens caché dont Diderot parle à mi-mots dans son célèbre Salon de 1765. Anna-Geneviève décède le 6 novembre 1842

Fermer ou index illustré