Blanche Hoschedé Monet

Blanche Hoschedé Monet, Passerelle sur l'étang aux nymphéas

Passerelle sur l'étang aux nymphéas
1923
Huile sur toile, 81 x 65 cm

Quand Blanche rencontre pour la première fois le peintre Claude Monet, elle a 11 ans, elle a eu tout de suite de la sympathie pour lui. Elle deviendra son assistante, élève et modèle. Elle deviendra également la belle-fille, de Claude Monet, quand en 1892 sa mère épouse celui-ci après avoir été sa maîtresse pendant plusieurs années. En 1897 elle épouse Jean Monet, le fils de Claude Monet.
Son style, impressionniste, est parfois difficile à distinguer de celui de Claude Monet, en particulier pendant toute l'époque où elle demeure à Giverny, de 1883 à 1897, puis de 1926 à 1947. Elle peint essentiellement pour son plaisir, mais plusieurs expositions personnelles lui sont consacrées et elle présente très régulièrement des œuvres à Rouen.
Lorsque Jean s’éteint en février 1914, Blanche se réinstalle à Giverny pour veiller sur Claude Monet, devenu veuf en 1911. Elle fait, pour lui, le sacrifice de renoncer à la peinture jusqu’à la mort de celui-ci en 1926.

Fermer ou index illustré