Nadežda Petrović

Nadežda Petrović, Ksenija Atanasijević

Ksenija Atanasijević
1912
Huile sur carton 22,4 x 17 cm
Collection commémorative Pavle Beljanski, Novi Sad, Serbie

Nadežda Petrović est née dans une fratrie de 13 enfants dont seulement 9 ont survécu. Son père, Dimitrije Petrović est professeur d’art et de littérature et collectionneur de tableaux. Sa sœur Milica Mišković et son frère Rastko Petrović sont devenus écrivains. En 1884 la famille s’installe à Belgrade, où elle suit des cours de peinture dans l'atelier de Đorđe Krstić. À ses 25 ans, elle part à Munich pour étudier à l’école privée de Anton Ažbe. Elle fait plusieurs voyages à Paris où elle s’enthousiasme pour l’expressionisme et le fauvisme.
Comme son style fauviste n’est pas du tout dans la tradition serbe, elle reçoit une très mauvaise critique lors de sa première exposition en 1900 à Belgrade. Mais, plus tard, elle sera considérée comme la femme peintre serbe la plus importante de la fin du XIXe et début du XXe siècle.

Fermer ou index illustré